Still from Wunderkammer series. Venetian Death Mask - given by my father for the exhibition 'Wunderkammer' after the death of my mother in 2015

Still from Wunderkammer series. Venetian Death Mask - given by my father for the exhibition 'Wunderkammer' after the death of my mother in 2015

Rebecca Taber

EN

Photos by Darek Smietana

London UK 1976 BA Int Architecture, MFA Painting Bath Spa 2005

Taber is a visual artist working across all mediums including film and photography she is more widely known for her ink drawings and paintings which utilise a careful layering of both figurative and abstract elements. Taber has a 16 year career of exhibiting nationally and internationally. Represented by Nettie Horn Gallery London from 2006-2009. Her work is in public and private collections worldwide including Coca Cola Headquarters London and The Rimbaud and Verlaine Foundation London. She has participated in several residencies including Can Serrat Barcelona, Kala Art Institute Berkeley California, Siena Art Institute 2011  Limpopo Residency with RosenClaire 

"Rebecca has a very particular eye that combines apparently disparate images and texts to re-vivify their meaning for her own ends. She has a singular way of 'finding' her films photographs and drawings. The considered art of taking images on film (Memory Cycle) that unlock a train of thought to something beyond their surface appearance. In her best works her lightness of touch becomes a perfect metaphor for the transcience and yearning of memory and the dream like state that is at the root of her concerns"  -  Maria Lalic 

Freddie Darke

FR

London 1984 Formé à l'Université de Leeds en écriture créative 

Nulle part ailleurs

Freddie Darke - Exposition C.A.B Lectoure France juillet 2017

«Je n'ai pas vraiment  de mots intelligents ou de phrases précises pour expliquer mon travail. Le processus de la peinture est, pour moi, extrêmement conversationnel, il semble logique que toute analyse écrite de ma part soit également présente. À l'heure actuelle, je suis stimulé par les minuties des choses - les vastes paysages à trouver sur un petit morceau d'écorce d'arbres, ou sur un mur usé et fissuré. Je suis intéressé par la surface et la texture, le chaos et l'harmonie, des couches de temps - cachées ou apparentes. La destruction joue souvent un rôle aussi important que la création d'une peinture - l'enlèvement de la peinture est aussi important que l'application. J'aime mélanger les médias - traditionnels et modernes - et croire fermement que la peinture a une place importante dans l'ère numérique. En ce qui concerne le sujet, je ne règle rien. Ce que j'espère découvrir dans une image que je fais, c'est une vie intérieure et indépendante qui tient à la fois la vérité et le mystère »

 

«Nowhere Somewhere» présente une série d'œuvres dans la tradition de «intermedia» éliminant les limites entre le texte, l'image, l'objet du livre et la musique. L'installation à C.A.B fait partie d'une enquête sur l'ordinaire, l'élément d'une rencontre fortuite avec la rue de Bordeaux qui prend des objets trouvés et les fait paraître proposés et imprégnés de sens. Un livre trouvé sur le Triangle des Bermudes devient une sculpture.

 

Darke travaille de manière intuitive  comme méthode de compréhension d'une nouvelle ville qui explore les éléments des paysages urbains qui sont autrement pris pour acquis ou oubliés. Le regard d'un homme âgé achetant des fruits du marché. L'espace entre le lieu et l'objet.

 

Le titre de l'installation se réfère à un instinct pour «nicher» ou pour se plonger dans un endroit où il se sentirait autrement déraciné ou sans domicile spécifique. Des artistes comme Francis Alys et Gabriel Orozco travaillent de la même façon. Voyager sans la nécessité de l'atelier et chercher le moment où le travail peut se produire. Cette pratique nomade vient de l'idée avant-gardiste du «Flaneur» de la manière dont les impressionnistes travailleraient comme individu dans la peinture de paysage urbain en dehors de la vision de la vie en dehors de l'atelier.

 

Le travail des obscurités est difficile, anti-évasif, et ,la plus grande façon de demander au spectateur de s'impliquer.

 

Texte: Rebecca Taber

 

Freddie Darke né à Londres en 1984 vit et travaille à Bordeaux en France. Formé à l'Université de Leeds en écriture créative. Fondation artistique Ravensborne College London. Exposé à l'échelle nationale à l'U.K. Et internationalement en France et au Brésil. Zebra One Gallery Londres 2015, The Foundling Museum London 2013. Exo Surpresa, Caixias, Brésil 2017. Bas'art Bordeaux 2017. Les travaux publiés comprennent Vogue 2016 et Spiked Online (en cours) qui font actuellement une résidence C.A.B jusqu'en septembre 2017.